RetroGaming Console Part7

02 mars, 2014

Mettre un splashscreen personnalisé.

Le splashscreen c'est tout simplement l'écran de boot.
Le plus simple est de remplacer le .png du splashscreen actif. Par défaut dans "RetroPie-Setup/supplementary/splashscreens"

Voici celui que j'ai réalisé :

 

 

Pour les addicts des vieilles TV

Si l'aspect super net du jeu sur HDMI vous rebute, sachez qu'il existe un pack qui permet de simuler des scan-lines comme sur les vieux écrans.
Le pack se trouve ici, mais je ne l'ai pas encore testé.

http://blog.petrockblock.com/forums/topic/video-filters-scanlinesntsc/

 

Utiliser les bouton Power et Reset de la NES

Le problème avec le RaspberryPi c'est que le seul moyen de l'éteindre c'est de lancer un shutdown "sudo halt" (comme sur n'importe quel PC) puis de tirer la prise d'alimentation.
Si on tire directement la prise sans faire de shutdown on risque de corrompre la carte SD !

Heureusement le site http://mausberry-circuits.myshopify.com/ vend des circuit permettant de palier à ce problème.

Théoriquement c'est pas compliqué. On relie nos boutons POWER et RESET au circuit et le circuit lui-même doit être branché sur deux GPIO (1x IN et 1x OUT).
Sur le RaspberryPi on doit également installer un petit script.

Donc en gros quand on presse sur le bouton POWER, le circuit envoi un signal au RaspberryPi qui lance la commande de shutdown, et quand le shutdown se fait c'est le RaspberryPi qui envoi un signal au circuit et celui-ci coupe le courant.


Le problème dans notre cas c'est qu'il n'y avait plus qu'un seul GPIO de libre, tous les autres étant utilisés par les manettes...

Heureusement la revision2 du RaspberryPi possède deux ports GPIO supplémentaires (GPIO 30 & 31). Je les ai indiqués sur l'image ci-dessous


Utiliser la LED de la console

Il faut simplement relier la LED de la NES sur le 3.3V ou 5V du RaspberryPi.

ATTENTION : Il faut placer une résistance avant la LED sinon elle grille !

Il n'y a pas de commentaires publiés.

Nouveau commentaire